Opinions

Editorial

Chers lecteurs,

Bien que de nombreux acteurs économiques soient frappés de plein fouet par la crise financière, les secteurs de l’énergie et de l’environnement continuent à connaître d’importantes évolutions.

Ainsi en matière énergétique, quelques thématiques ont plus particulièrement retenu notre attention.

A l’échelle fédérale, la Belgique se voit poursuivie pour non transposition des directives 2003/54/CE et 2003/55/CE relatives à l’ouverture des marchés de l’électricité et du gaz. Par ailleurs, la CREG se voit critiquée pour avoir conclu des transactions avec certains gestionnaires de réseaux de distribution en vue de régler des différends en matière tarifaires. Nous tentons d’apporter certains éclaircissements sur ces sujets.

La résolution de différends en Région Wallonne est elle aussi au cœur de GreenLaw, qui s’intéresse à la création d’un service régional de médiation dans le secteur de l’énergie.

En ce qui concerne l’environnement, les nouvelles sont également variées. Outre les implications de la jurisprudence française sur le principe de précaution dans le secteur des télécommunications, on notera la publication au Moniteur belge du décret wallon relatif à la gestion des sols et des arrêtés du Gouvernement wallon sur les allocations et la gestion des quotas de CO2 pour la période 2008-2012. On ne peut pas davantage passer sous silence les différents recours à la Cour constitutionnelle dont le décret « DAR » a fait récemment l’objet.

Michaël Hunt